La direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN) dépendante du ministère élabore, anime et évalue les politiques de l’urbanisme. Dans le cadre d’une mission lancée en 2008, des équipes pluridisciplinaires ont travaillé sur cinq sites du littoral français afin de reconnaître les spécificités de fonctionnement et des enjeux pour développer une approche stratégique et systémique de la planification. Parmi les sites retenus (Guérande et son pourtour, la baie de Morlaix (Finistère), le Coutançais (Manche) et Antibes) figurait la Côte Vermeille et plus largement le SCOT Littoral Sud. Cette approche qui visait à penser l’espace littoral dans un ensemble plus vaste a aussi permis de relancer la procédure de SCOT, amorcée en 2003.

 L'Atelier a ouvert plusieurs pistes de réflexion, qui se sont traduites en 2010 par un travail ciblé sur quatre entrées :
  • Le projet agro-environnemental : consolider les grands espaces agricoles pérennes et les trames environnementales
  • La reconnaissance de 2 pôles majeurs stratégiques : Développer les notions de portes d’entrée du territoire en étudiant la complémentarité et en proposant des filières économique en lien avec la valorisation des ressources locales
  • La structuration urbaine des bourgs de la plaine du Tech et du piémont des Albères : Proposer des principes de densification des villages de la plaine cohérents avec la préservation des terres exploitées; créer des limites urbaines pérennes…
  • L’architecture du vin ; création d’un agri-parc viticole, inscription dans un territoire d’excellence, préserver et valoriser le terroir viticole de la côte Vermeille, garantir la qualité des paysages…

Les travaux de l'atelier littoral ont donné lieu à la rédaction d'une feuille de route synthétisant l'ensemble des réflexions: Feuille de route

Le mois dernier Octobre 2017 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 39 1
week 40 2 3 4 5 6 7 8
week 41 9 10 11 12 13 14 15
week 42 16 17 18 19 20 21 22
week 43 23 24 25 26 27 28 29
week 44 30 31